7 POINTS DE CONTRÔLE ESSENTIELS AVANT D’ALLER ROULER

7 POINTS DE CONTRÔLE ESSENTIELS AVANT D’ALLER ROULER

Cela ne vous est-il jamais arrivé d’être sur le terrain, d’avoir déchargé votre moto, ouvert votre sac et réalisé que vous aviez oublié vos chaussettes ? C’est suffisant pour gâcher votre journée et, selon que vous pouvez ou non rouler sans chaussettes, c’est aussi suffisant pour vous faire plier bagages et rentrer chez vous sans même avoir roulé.

La préparation avant le départ peut perturber ou gâcher votre week-end, et il n’y a rien de pire que d’être excité à l’idée de rouler, pour se rendre compte que vous avez oublié la plus simple des choses ; que ce soit un peu d’entretien avant le départ ou une pièce d’équipement essentielle. Une liste de contrôle rapide et facile est un excellent moyen d’éviter ce genre de désagrément, et nous vous proposons de commencer par sept points essentiels à vérifier avant de vous lancer dans une course.

1. Filtre à air

L’une des premières choses que nous devons faire avant de charger la moto est de préparer son filtre à air. N’oubliez pas que c’est le poumon de votre moto. Il doit être propre et graissé avant d’être installé. Il est toujours conseillé de faire fonctionner un filtre fraîchement graissé pour protéger votre moto cross, et en le faisant d’abord, vous pouvez éviter le désagrément sur le terrain lorsque votre moto ne démarre pas avant de remarquer que votre filtre à air est sale et empêche votre moto de fonctionner correctement.

2. Carburant

Nous essayons toujours de faire le plein avant le chargement de la moto, mais soyons réalistes – la plupart du temps, nous faisons le plein au dernier moment, une fois arrivé sur place. Alors, surtout n’oubliez pas de vérifier que vous avez bien emporté votre bidon d’essence et qu’il est plein bien sûr ! Sinon, vous risquez fort de devoir repartir faire le plein et il n’y a pas forcément de station service à proximité immédiate de votre lieu de roulage !

3. Pression des pneus

Que vous soyez un pilote chevronné ou que vous rouliez simplement de temps en temps, il est toujours idéal de vérifier la pression de vos pneus avant de partir. En vous assurant que la pression de vos pneus est adaptée aux conditions du terrain, ou à vos préférences, vous améliorerez vos performances et vous éviterez peut-être une crevaison. Quand on roule dans le sable ou dans la boue par exemple, il faut descendre en pression à l’avant, mais ça, vous le savez déjà sûrement !

4. Liquide de refroidissement

On oublie souvent de s’assurer que sa moto dispose d’un liquide de refroidissement adéquat. On ne peut jamais savoir combien de liquide de refroidissement a été utilisé à chaque sortie, aussi est-il toujours préférable de prendre 30 secondes pour dévisser le bouchon du radiateur et voir s’il faut le remplir. Par contre, n’en mettez pas trop, il est fortement déconseillé de remplir plus que le repère max fixé par le constructeur.

5. Dernière étape

La dernière chose que nous faisons avant de sortir la moto du garage est d’y jeter un dernier coup d’oeil. Cela signifie qu’il faut sortir son té et ses clés et vérifier le serrage de toute la visserie apparente, comme celles qui maintiennent les plastiques, la pédale de frein, le kick et toutes les autres commandes. C’est une étape rapide qui pourrait vraiment vous éviter des désagréments si jamais un boulon était en fait desserré.

6. Sac d’équipement

Enfin, il est évident qu’il faut préparer son sac d’équipement, mais c’est ce qu’on met dedans qui compte. L’idéal est de toujours garder tout son équipement dans son sac pour ne rien oublier, et n’oubliez pas de vérifier que vous avez bien un maillot, un pantalon, des gants, des masques, un casque, des chaussettes, des genouillères, un pare-pierre et enfin des bottes.

7. Conseil bonus

Comme nous l’avons déjà dit, si c’est hors de vue, c’est hors d’esprit. Avant de toucher la moto et de ranger notre sac d’équipement, l’idéal est de toujours rassembler le matériel essentiel au même endroit pour ne rien oublier. Cela signifie qu’il faut placer le lève-moto, le sac d’équipement, la boîte à outils et le bidon d’essence à côté de sa moto cross. C’est un conseil évident, mais pourtant bien utile.

Effectuez une recherche

Votre Panier